Madagascar à fleur d’eau

Lac Triniva

A travers l’île de Madagascar, des fleuves vous transportent dans un autre univers, loin de l’agitation des grands axes. Au fil de l’eau, la Grande île se dévoile en douceur, avec une grande pudeur.

La descente de la Tsiribihina

Il existe différentes manières de visiter Madagascar. Les touristes choisissent généralement la route.

Ceux qui veulent avoir une autre vision du pays intègrent les fleuves dans leur itinéraire. La Tsiribihina est sans aucun doute le fleuve le plus connu. C’est le point de départ pour partir à l’assaut de l’ouest Malgache. Rendez-vous est donné à Miandrivazo où des péniches emporteront les voyageurs à travers les gorges de la Tsiribihina. Des arrêts seront effectués dans le village de Sahambano ou de Begidro. Les hérons et les canards à bosse égayeront également le voyage à Madagascar sur la Tsiribihina. La descente prendra fin à l’embarcadère de Belo sur Tsiribihina.

L’Onilahy, ce fleuve méconnu

FaraonyPour faire la descente de l’Onilahy, il faut emprunter la RN7. Le circuit débutera à Tongobory et durera 7 jours. Il mènera le voyageur vers Ifanato et ses sept lacs sacrés. Ces derniers se caractérisent par leurs eaux qui se déversent de lac en lac offrant un spectacle époustouflant. Tout au long de la croisière, les voyageurs pourront se familiariser avec les us et coutumes des pêcheurs. Par ailleurs, la nature y est exceptionnelle.

Suivre les méandres du Mangoky

Le long fleuve du Mangoky serpente lentement à travers le sud-ouest malgache. Ses rives offrent une grande diversité de paysages. A certains endroits, les crocodiles ont élu domicile, tandis que les forêts abritent une multitude d’oiseaux et des baobabs majestueux qui jettent leur ombre sur les méandres du fleuve. Vous pourrez également voir les lémurs Catta s’élancer gracieusement d’arbre en arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *