Tout savoir sur la ville de la Paz en Bolivie

Ma Bolivie et ses grands espaces

La Paz est la capitale administrative de la Bolivie. Mais c’est surtout une ville atypique qu’il faut visiter au moins une fois dans sa vie. Voici les trois raisons qui doivent vous pousser à organiser ce voyage.

Un paysage hors du commun

La première chose qui frappe lorsque l’on arrive à la Paz pour la première fois, c’est son paysage complètement différent de ce que l’on connait. En effet, cette ville est située à 4000 mètres de haut. Cela veut dire que tout autour de nous, se trouvent des montagnes avec l’immense Nevado Illimani qui culmine à plus de 6000 mètres de haut.

Il ne fait pas très chaud mais le soleil est très présent et on bénéficie d’une superbe lumière presque toute l’année. Cela est encore plus magique lorsque l’on prend le téléphérique qui nous emmène dans les différents points importants de la ville. On peut y apercevoir la ville voisine « El Alto » et des maisons colorées immanquables.

La Bolivie et ses paysages magnifiques

Une culture unique au monde

La Paz bénéficie d’un bagage culturel assez impressionnant. En effet, les coutumes anciennes et nouvelles sont mélangées. Par exemple, les populations indigènes (Aymaras ou Quechua) sont très présentes.

Les Cholitas sont le parfait exemple. Ce sont des femmes aux habits très distinctifs. Elles portent des jupes longues colorées, un chapeau melon et se coiffent avec une ou plusieurs très longues tresses noires.

Elles sont aussi connues pour se mettre en scène sous forme de combats de lutte dans la ville d’El Alto.

On peut aussi parler de la diversité au niveau des langues. Comme dans le reste de la Bolivie, il y en a 37 qui sont parlées. L’espagnol étant bien entendu, la plus utilisée. Mais les étudiants doivent apprendre au moins une langue native en plus de l’espagnol lors de leur scolarité. Les indications sont aussi souvent traduites en deux langues minimum.

Beaucoup de visites à programmer

Si vous visitez la Paz lors de votre voyage en Bolivie, je vous conseille de prendre quelques jours pour avoir le temps de tout faire. Avant de programmer un petit tour, reposez-vous, car le mal de l’altitude est parfois difficile à supporter.

Une fois que vous vous sentez d’attaque, je vous conseille la rue Jaen et tous ses musées. Cette rue atypique vous raconte l’histoire de la ville et de la Bolivie.

Il y a aussi le marché des sorcières pour acheter vos souvenirs et connaître votre avenir grâce à des voyantes.

Mais vous pouvez aussi aller en dehors de la ville et visiter la vallée de la lune ou la vallée des âmes. Deux endroits connus pour leurs formations rocheuses impressionnantes.

Et surtout, n’oubliez pas qu’à 3 heures de route, se trouve le majestueux lac Titicaca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 − 22 =